En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Les professionnels de l’immobilier s’engagent à rénover 50.000 copropriétés en trois ans

Ecrit par Maître RAISON Publié le 7 mai 2021

 

Les professionnels de l’immobilier s’engagent à rénover 50.000 copropriétés en trois ans

À l’occasion d’un déplacement à Saint-Germain en Laye, dans les Yvelines, la FNAIM, l’UNIS et Plurience, se sont engagés aux côtés de la ministre du logement, Emmanuelle Wargon, à rénover 50.000 copropriétés en trois ans.

C’était un souhait, c’est aujourd’hui une réalité. Le 11 mars, la ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a signé avec les professionnels de l'immobilier un protocole d'engagement permettant d'accompagner 50.000 copropriétés dans leurs travaux de rénovation énergétique d'ici trois ans. Ce protocole signé avec l'État a été conclu avec Jean-Marc Torrollion, président de la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM), Danielle Dubrac, présidente de l'Union des syndicats de l'immobilier (Unis) et Jean-Michel Camizon président de Plurience qui regroupe les grandes entreprises de la gestion et de la transaction immobilières.

Dans un communiqué, le ministère de la Transition Écologique, dont dépend celui du Logement, illustre l’engagement pris par ces fédérations professionnelles : « « Pour ce faire, elles poursuivront leurs actions de sensibilisation, communication et formation à l'égard de leurs membres, de manière à tendre vers un objectif de formation de la totalité des syndics de copropriété. Des actions de repérage et de ciblage des copropriétés les plus énergivores seront également encouragées pour favoriser la rénovation des immeubles les plus consommateurs d'énergie ». La ministre en charge du Logement, Emmanuelle Wargon, souligne également le rôle « déterminant » des syndics, sachant que « 90% des copropriétés, en France, sont administrées par des professionnels de l’immobilier ». Par ailleurs, la ministre rappelle les aides de l’État visant à encourager la rénovation énergétique des copropriétés, à l'instar de MaPrimeRénov Copropriétés lancée en janvier 2021. Cette aide est délivrée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) au syndicat de copropriétaires et est conditionnée à un gain énergétique minimum de 35 %. La France recense 740.000 copropriétés qui comprennent plus de 9,7 millions de logements, soit près d'un tiers du parc résidentiel.

Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !



Les dossiers liés