En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le gouvernement veut accélérer l'installation de bornes électriques dans les copropriétés

Ecrit par Maître RAISON Publié le 18 mai 2021

 

Le gouvernement veut accélérer l'installation de bornes électriques dans les copropriétés

Un dispositif voté cette nuit vise à faciliter et "accélérer l'installation de bornes de recharge de véhicules électriques" dans les immeubles en copropriété.

L'Assemblée nationale a adopté dans la nuit de vendredi à samedi un dispositif du gouvernement pour faciliter et "accélérer l'installation de bornes de recharge de véhicules électriques" dans les immeubles en copropriété.

L'idée est de proposer un mécanisme de financement alternatif selon lequel seuls "les utilisateurs des infrastructures prendront en charge le remboursement des bornes", également cofinancées par le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité.

 L'objectif est d'offrir une alternative à la législation actuelle pour lever les "freins" à l'installation de bornes, a indiqué la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili lors de l'examen en première lecture du projet de loi climat.

Une révolution dans les copropriétés

L'installation de bornes dans des parkings d'immeubles est souvent contestée par des copropriétaires qui n'ont pas l'intention d'acquérir de véhicules électriques et ne souhaitent pas participer au reste à charge pour les travaux.

Le gouvernement veut aussi "faciliter la prise de décision dans les copropriétés", pour l'installation de ces bornes, "en passant à la majorité simple" en assemblée générale de copropriétaires.

Dans l'opposition, Martial Saddier (LR), "pas contre le principe", a toutefois souligné que cet amendement "bouleverse complètement et totalement l'installation, les modalités de financement et le dimensionnement technique des raccordements électriques des copropriétés, des immeubles de France". "C'est une révolution dans les copropriétés", selon lui.

Damien avec AFP

Article rédigé par :


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !